Achat d’une propriété et valeur de votre maison: conseils de pros

L’achat d’une maison est une étape importante d’une vie. Quoi faire pour prendre la bonne décision? Puis, lorsqu’on a été en mesure d’acquérir notre propriété, il faut faire des choix qui lui permettront de prendre la meilleure valeur possible. 

Nous nous sommes tournés vers L’Institut canadien des évaluateurs pour avoir leurs conseils! Les voici!

L’évaluation d’une maison : de quoi s’agit-il et en quoi cela consiste-t-il?

L’évaluation d’une maison est l’estimation indépendante et impartiale, par un évaluateur qualifié, de la valeur de votre propriété.

L’une des principales méthodes utilisées pour évaluer une propriété résidentielle consiste à comparer la valeur d’autres propriétés qui présentent des caractéristiques comparables à celle-ci, et qui ont récemment été vendues dans le voisinage. Puisque l’objectif de l’évaluation consiste à estimer le prix auquel la propriété en question serait susceptible d’être vendue si elle était mise sur le marché, on examine les ventes récentes de propriétés semblables aux fins de comparaison et comme valeur de référence. Le prix de vente de propriétés similaires représente ce que d’autres acheteurs bien informés sont prêts à payer pour obtenir le même genre de caractéristiques, d’emplacement et de commodités.

Propriétés résidentielles

Dans les cas où les ventes récentes dans le voisinage immédiat sont peu nombreuses, l’évaluateur peut remonter dans le temps afin d’analyser les transactions antérieures, et même élargir sa recherche aux quartiers avoisinants présentant des caractéristiques comparables au secteur concerné.

 

Comment évaluez-vous les différents types de bâtiments?

Les évaluateurs qualifiés ont recours à diverses méthodologies pour déterminer la valeur d’un bien immobilier, et celles-ci sont largement tributaires de la portée du mandat et du type de propriété :

  • La méthodologie fondée sur la comparaison : cette méthodologie est utilisée lorsque l’évaluateur formule un avis sur la valeur du bien immobilier en procédant à une analyse des ventes effectuées ou en cours, ou des annonces immobilières de propriétés qui présentent des caractéristiques comparables à la propriété visée. D’autres éléments comme l’évaluation du marché locatif, les dépenses, la valeur foncière, le coût, la dépréciation et d’autres paramètres peuvent également intervenir si la méthodologie de la comparaison est préférée.
  • La méthodologie fondée sur le coût : cette méthodologie consiste à estimer la valeur du bâtiment et du terrain séparément pour ensuite les additionner et ainsi déterminer la valeur réelle du bien immobilier. Tout comme la méthode de comparaison, la méthode du coût s’appuie sur la comparaison du coût de remplacement de la propriété concernée (coût du nouveau bien) ou sur le coût de reproduction de la propriété concernée (bien de remplacement). L’estimation du coût total est ajustée en déduisant la dépréciation de l’habitation (par ex. l’usure normale, les lacunes fonctionnelles et les influences externes) et en tenant compte des améliorations apportées au terrain (par ex. un garage, une terrasse, une piscine, etc.). La méthodologie fondée sur le coût est plus fiable lorsqu’il s’agit d’évaluer des propriétés neuves puisque leur dépréciation est moins importante.
  • La méthode fondée sur le revenu : de façon générale, les biens immobiliers qui produisent des revenus sont acquis à des fins d’investissement, et les perspectives de revenus de la propriété constituent un élément important qui influe sur la valeur. Selon la méthodologie fondée sur le revenu, l’évaluateur analyse les revenus et les dépenses annuelles de la propriété, et convertit le revenu net en valeur actualisée. Cette méthode n’est généralement pas utilisée pour évaluer un bien résidentiel.

 

Quelles sont, selon les experts, les cinq meilleures améliorations qu’un propriétaire peut apporter à sa maison pour en augmenter sa valeur?

Voici les cinq meilleures améliorations susceptibles de générer le rendement le plus élevé sur votre investissement :

Rénover la cuisine

  • Rénover la cuisine : mettre la cuisine au goût du jour en utilisant des matériaux de qualité et en faisant appel à une main-d’œuvre qualifiée, le tout en harmonie avec les autres pièces de votre maison et les autres propriétés du quartier.
  • Rénover la salle de bain : ajouter des matériaux de qualité installés par une main-d’œuvre qualifiée et en harmonie avec les autres pièces de la maison et les autres propriétés du quartier.
  • Repeindre l’intérieur et l’extérieur : utiliser des couleurs qui permettent d’augmenter l’attrait de la propriété sur le marché.
  • Actualiser la décoration : mettre à jour les appareils d’éclairage, les accessoires de plomberie, les surfaces de comptoirs, les revêtements de plancher (revêtement en vinyle ou tapis) et restaurer les planchers de bois franc.
  • Mettre de l’ordre : retirer tous les objets inutiles afin de mettre la propriété en valeur.

Voici les cinq types de rénovations qui permettent de rehausser la valeur d’agrément d’une propriété :

Terrasse

  • La finition du sous-sol
  • Le garage
  • Les solariums ou les agrandissements
  • La terrasse ou la clôture
  • L’aménagement paysager

Voici les cinq types de rénovations qui permettent de générer de la valeur à plus long terme :

Remplacer la toiture

  • Remplacer la toiture
  • Mettre à jour les systèmes de chauffage et de climatisation
  • Remplacer les fenêtres et les portes
  • Mettre à jour l’installation électrique (panneaux, câblage, prises, appareils)
  • Réparer les défauts structurels

D’ailleurs, quels sont les facteurs qui peuvent diminuer la valeur d’une propriété?

La valeur marchande d’une propriété est estimée en fonction d’une date donnée et s’appuie sur les conditions du marché et l’état de la propriété à ce moment. L’évolution des conditions du marché peut avoir un impact sur l’offre et la demande de propriétés comparables ainsi que sur l’attrait de la propriété concernée. De même, les propriétés pour lesquelles les travaux d’entretien ont été sans cesse reportés ou qui présentent une finition de piètre qualité ou désuète peuvent avoir un effet négatif sur l’attrait et sur la valeur d’une propriété.

Lors de l’achat d’une maison, quels sont les éléments à examiner pour en déterminer la valeur?

Déterminer la valeur marchande d’une propriété est un processus qui peut s’avérer complexe et qui exige beaucoup de recherche et de connaissances, notamment sur les composantes structurelles de la maison, le quartier où elle se trouve ainsi que sur les conditions générales du marché.

Au moment d’effectuer l’achat d’une maison, il est important de déterminer vos objectifs de vie. Prévoyez-vous vivre dans votre maison pendant quelques années ou jusqu’à la fin de vos jours? Songez-vous à la mettre en location ou à l’habiter vous-mêmes? Peu importent vos plans, vous devrez tenir compte de la condition générale de la propriété et déterminer les améliorations que vous aurez à y apporter à court, moyen et long terme. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer si vous souhaitez opter pour un projet de rénovation, un achat clé en main ou une solution intermédiaire pour y effectuer vos rénovations et ajouter votre touche personnelle.

Que faut-il éviter?

L’achat d’une maison est une décision personnelle et le choix de celle-ci doit être fait en fonction de vos objectifs de vie. Un évaluateur de biens immobiliers peut vous assister dans l’achat d’une propriété afin de vous fournir non seulement une évaluation de sa valeur marchande, mais également vous donner des conseils sur les caractéristiques essentielles à prendre en considération ainsi que la valeur qu’elles ajoutent à la propriété. Le travail d’un évaluateur suppose beaucoup plus que l’évaluation d’une propriété; il agit également comme conseiller afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière d’immobilier.

Quels sont les meilleurs conseils des évaluateurs pour tout ce qui touche la propriété?

Pour assurer la valeur à long terme de votre résidence :

Installation de fenêtres

  • Apportez des améliorations qui auront une longue durée de vie. Le remplacement de la toiture, l’installation de fenêtres et de systèmes de chauffage et de climatisation à haut rendement énergétique sont des façons simples d’améliorer le rendement d’une maison, et ce, pour les 10 à 15 années à venir. Il convient cependant de se rappeler que l’entretien régulier est aussi important que l’investissement initial.
  • Investissez dans des rénovations aux endroits les plus fréquentés de votre maison. Remodelez les pièces principales comme la cuisine et la salle de bain. Vous pouvez choisir d’apporter des changements tout simples comme remplacer les poignées de porte, les armoires, les appareils d’éclairage et les surfaces de comptoirs.
  • Ne sous-estimez jamais la valeur des petites réfections. Une couche de peinture fraîche, des appareils d’éclairage modernes, un peu de jardinage ou d’aménagement paysager, ou l’ajout de nouvelles poignées de porte peuvent contribuer à renouveler l’aspect et le caractère de votre propriété sans trop dépenser!
  • Songez à effectuer des rénovations à haut rendement énergétique qui procurent un retour sur investissement élevé. Les rénovations à haut rendement énergétique permettent de réaliser les plus grandes économies par rapport au coût. L’efficacité énergétique se traduit par une réduction des dépenses d’exploitation au fil du temps.
  • N’en faites pas trop! Tenez compte des autres propriétés de votre quartier et des attentes des acheteurs lors de la planification de votre prochain projet de rénovation. Investir dans un projet coûteux pourrait avoir l’effet contraire d’une amélioration dans un marché donné, et l’investissement pourrait n’être reconnu que partiellement par les acheteurs.
  • Réfléchissez à vos besoins personnels. La somme que vous choisissez d’investir en améliorations dépend du nombre d’années que vous prévoyez vivre dans votre maison. Si vous pensez à court terme, il pourrait être avantageux d’apporter de petites améliorations moins coûteuses pour récupérer votre investissement.
  • Assurez-vous d’obtenir un permis de bâtir ou de rénover. Prenez le temps qu’il faut pour obtenir les permis appropriés de votre municipalité ou des autorités compétentes. Il s’agit là d’une très bonne initiative pour vous assurer que vos travaux de rénovation sont conformes au Code du bâtiment.
  • Faites appel aux services d’un concepteur, d’un architecte ou d’un entrepreneur. Consultez un professionnel au moment de planifier votre projet de rénovation. Ils peuvent vous aider à élaborer un plan, vous conseiller en matière de rénovation ou vous assister à l’étape de la construction. Vous vous assurerez ainsi de travaux de rénovation de qualité, tout en évitant les dépassements de coûts.
  • Examinez chaque caractéristique avec le plus grand soin. Les concepts trop originaux ou les améliorations peu fréquentes dans un marché donné peuvent avoir un impact négatif sur le potentiel de revente d’une maison. C’est là qu’intervient l’évaluateur de biens immobiliers qui, grâce à son expertise, peut vous faire des recommandations éclairées et objectives quant à la valeur marchande de la propriété.

Gérez votre police d'assurance auto en ligne
Économisez dès maintenant!

Commentaires